dimanche 30 novembre 2008

Echo...

Des mois plus tard, comme un écho qui revient d'Angleterre...

toi : café, croissant, jus d'orange, discussions, tensions, réflexion, dîner entre amis, gris dans la tête, pluie sur Paris.
moi : cafés, cigarettes, chez moi à regarder par la fenêtre en écoutant Karmacoma et en espérant que bientôt toutes les grisailles se lèvent.

toi : fatigué, accablé, emmuré.
moi : fatiguée, triste, égarée.

toi : pense pas à moi. Probablement.
moi : pense à toi. Tout le temps. Évidement.

11 commentaires:

Pierre-Jean a dit…

Sur ce genre de texte je vais te demander des royalties... j'ai le monopole du spleen. Rires. @ +++

VéroPapillon a dit…

Ben...le spleen...en ce moment...il est pour tout le monde ;o(
Pour se remettre, un samedi shopping...;o)) On sera les Princesses de paname !
Bises de papillon

le Djisse a dit…

ça c'est la classe. Enfin le texte hein? pas le spleen. Quoiqu'un spleen automnale sous un ciel sombre, une cigarette allumée et la pluie aveuglant les lunettes, ne soit pas dénué d'un certain charme dandy!

wayd a dit…

et les spleenards ça suffit

du gai

su sexe

de l'humour

du trash

enfin des trucs qui font de l'audience

PrincesseOnLine a dit…

@PJ : Rhoo lui ! J'te donne des cours de spleen quand tu veux jeune homme, j ai un peu d'avance sur la question... L'expérience ça a pas que du bon ! :(

@Véro : T'as raison, remplacer le gris par le bleu de la Visa, c'est un moyen comme un autre. Mais bon, je me déplace pas à moins d'une paire de Louboutin et comme t'en as déjà, on verra ;-). Je te tiens au courant joli papillon. A vite.

@le Djisse : Pour être honnête, j'ai plus que largement été inspirée pour ce texte... (Pour le coup, c'est donc pas à Pierre-Jean que je devrais refiler les royalties ;-)). Merci de ta visite ici et de ce que j'ai lu chez toi... mais ça je te l'ai dit déjà ;-)

@Wayd : Mais que t'as raison putain ! Ca fait chier tous ces gens qui se trainent. Du seXXXe ! Du seXXXe ! Du seXXe, quoi merde ! Cela dit, je me demande si c'est pas comme les frites : "c'est ceux qui en parlent le plus qui en mange le moins". Et moi, j'aime les frites ! ;-)

Bougrenette a dit…

Une pensée, au delà du spleen tu as poussé jusqu'à nous retrouver et ce fut un grand plaisir que de te voir.
d'façon c'est surfait le sexe :-)))

Fiso a dit…

C'est surfait le sexe, Boug' ? Ben merde, alors !
;)
Y'a que ça contre le spleen, le sexe et la bouffe !
Merci encore d'avoir fait l'effort hier, je crois avoir lu que tu ne l'as pas regretté ... :)

Fiso a dit…

Heu, je reviens ... tu sais pas ce que c'était le code "aléatoire" de vérification des mots ?
SPERM !
Alors, surfait ? Moi j'y vois un signe ;)

charmithorinx a dit…

moi : fatigué, accablé, emmerdé et qui parfois penses à toi n'a qu'une petite chose à te dire : et la tendresse bordel avec du cul et de la confiture pour donner du gout au désir ....

502 a dit…

Je m'apprêtais à laisser un commentaire profond et éloquent (voire poignant), inspiré par le spleen de votre billet et voilà que mon œil se pose sur une réponse que vous avez faite à un commentaire...

Et que lis-je ? "Du seXXXe ! Du seXXXe ! Du seXXe, quoi merde !".

Heu...

Je défendrai chèrement ma pudeur !

PrincesseOnLine a dit…

@Bougrenette & Fiso : J'ai pas répondu tout de suite les filles, engluée que j'etais dans le spleen. Mais là vraiment Bougrenette, je peux pas faire autrement : Surfait le sexe ? C'est plus dans le spleen que je suis avec toi maintenant, c'est dans au fond du trou ;-). Fiso, toi au moins, avec tes signes, je remonte d'un cran... je suis juste au bord du précipice ;-).Je vous bise.

@Charmi : T'as raison, j'ai zappé la confiture... à l'abricot assurément ;-).

@502 : héhé, j'aime quand vous parlez pudeur, c'est poignant, profond, éloquent ;-). Ravie de vous voir ici. Merci.

Enregistrer un commentaire